Un film réalisé par Edgard Navarro.

Guiga découvre la sexualité grâce aux conseils que lui prodigue sa mère. Son père étant puritain, le jeune homme vit de profondes fissures internes. À la mort de sa mère, Guiga traverse une crise identitaire qui se manifeste de plus en plus par une rage diffuse envers son père. Mais en même temps, cette fureur est atténuée par sa découverte de la littérature, du cinéma et de la politique. Le film est une tentative poétique et d’inspiration autobiographique dans laquelle le cinéaste mélange réalité et fiction pour présenter une peinture de la mémoire collective et, par la même occasion, comprendre les contours psychologiques de ses propres conflits. «La rigueur du scénario fait en sorte que le public se régale de ces fragments de vie à saveur universelle, provoquant chez ceux qui ont vécu cette époque un sentiment d’identification.» — Diego Benevides (Cine Ceará)

Prochaines Projections:

A partir du 23/03/2011
au Cinéma Le Mercury – Nice (16 place Garibaldi)

Le 23/03/2011 à 20h30 et le 25/03/2011 à 18h15
Festival du cinéma Palac’Escale au Cinéma Le Palace – Equeurdreville-Hainneville

Le 01/04 à 20h30 et le 02/04 à 18h00
au Cinéma Le Calypso – Viry-Châtillon 91 (38, rue Victor Basch)